Le toilettage d’un chien,
une question de santé

Le toilettage n’est pas qu’une affaire d’apparence, mais bien une question de bien être et de santé pour votre animal.

Tous les soins canins que nous offrons sont recommandés pour empêcher une possible infection de survenir suite à une mauvaise hygiène corporelle.

Vous trouverez quelques exemples dans la section Hygiène et entretien.

La tonte ou la coupe aux ciseaux sert à mettre en valeur les qualités physiques de votre chien, lui redonner le standard de sa race, et spécifiquement une allure saine.

Les 3 principes de base pour maintenir votre chien en bonne santé

Une bonne alimentation
Un exercice quotidien
Une hygiène corporelle

Visites d’un chien chez le toiletteur

La première visite de votre chiot chez le toiletteur est recommandée vers l’âge de quatre mois, lorsqu’il a reçu tous ses premiers vaccins. À cet âge, il aura de plus bénéficié d’un bon départ à la maison avec ses maitres.

La fréquence des tontes et toilettages est variable selon la race, la longueur des poils, le brossage et l’entretien que l’on fait à la maison. En général, nous conseillons des visites à tous les trois mois.

Les bases d’un bon entretien canin

Un bon entretien chez le toiletteur comprend plusieurs étapes. Les manipulations requises pour le toilettage nécessitent une bonne connaissance des chiens et de leur comportement. Certaines s’avèrent plus difficile à réaliser selon l’expérience et les habitudes de toilettage vécues par votre chien. Un toilettage complet peut prendre entre deux et quatre heures selon la grosseur du chien, la longueur du pelage, l’état de ses poils, la coupe demandée, et surtout la patience de votre animal.

Un chien qui tremble en entrant chez le toiletteur ne veut pas nécessairement dire qu’il a reçu un mauvais traitement auparavant. Plusieurs facteurs peuvent être reliés à cela, tels qu’un chien ayant un tempérament très soumis, un nouvel environnement, la peur des étrangers, un manque de manipulations à la maison, une douleur ressentie pendant le toilettage occasionné par un manque d’hygiène (poils emmêlés, otites, plaies ou autres). Le chien associera ainsi sa douleur aux manipulations du toiletteur.

Étapes d’un toilettage complet

  • Nettoyage des yeux
  • Épilation des oreilles
  • Nettoyage des oreilles
  • Brossage des dents
  • Pédicurie
  • Coupe des griffes
  • Limage des griffes
  • Vérification des glandes anales
  • Hygiène et rasage des parties
  • Tonte (ou) coupe aux ciseaux
  • Bain et séchage
  • Conditionneur
  • Brossage & peignage
  • Démêlage des poils
  • Finition aux ciseaux
  • Et petite touche personnalisée

 

La gamme des coupes et des toilettages est très vaste. Un toiletteur doit connaître chacune des races ainsi que leurs caractères afin d’adapter le toilettage aux critères de chacun. Le toiletteur doit faire ressortir les qualités et camoufler les défauts physiques du chien.

Les qualités requises pour un bon toiletteur sont une maîtrise des techniques, une connaissance des races et du doigté, sans oublier de la patience et de la psychologie.

Votre petit compagnon ne demande qu’à apprendre. Si vous avez la patience de lui enseigner, il aura la patience de se laisser manipuler.